Le 26 juin 2011 je publiais mon premier article sur ce blog. Il s’agissait du récit de mon premier vol solo effectué quelques jours plus tôt à bord du bon vieux OO-PRH !
Que d’aventures et d’évènements depuis cette mémorable journée. Entre autres et parmi les plus marquants : l’examen théorique ppl, la grande nav vers Saint-Ghislain et Spa, l’examen pratique en vol, notre première navigation en famille vers Le Touquet, Dieppe avec passage par les falaises d’Etretat, première traversée de la Manche en compagnie de Vital, Dinard, le Mont-Saint-Michel et les plages de Normandie, Brighton et l’île de Wight avec Yves

Sans parler de quelques qualifications : PA28, DA40, EFIS, SLPC, Sonaca 200.

427618_3301351495695_705288354_nLes premiers vols en Cessna 150.

76073058La fin de mon instruction avec Benjamin.

110784993_oDieppe en famille.

116583096_oLe Mont-Saint-Michel et Dinard ...

116571637_o... en famille !

123197309Qualification Sonaca 200 avec Hervé.

Huit années plus tard, la passion est toujours bien présente et le virus ne s’est pas affaiblit.

Je me souviens avoir lu des statistiques sur la rétention des pilotes : 50% de ceux qui entament la formation n’iront pas jusqu’au bout de celle-ci. Et 50% de ceux qui réussissent ne voleront plus au-delà de la première année après l’obtention du PPL.
Je dois bien reconnaître que le taux de rotation parmi les pilotes privés est important. Sur ces huit années nombreux sont les copains qui ne fréquentent plus les terrains … pour diverses raisons : manque d’argent, de temps, etc. 

Mais prenons le problème à l’envers : qu’est-ce qui me donne encore l’envie régulière de voler ?

Le plaisir de voir de beaux paysages depuis le ciel ? Certes c’est bien agréable mais n’est pas me concernant la raison principale car j’ai souvent remarqué éprouver beaucoup moins de satisfaction si je ne pilote pas moi-même. La possibilité de voyager rapidement ? Si c’est votre but, je vous recommande le train ou un avion de ligne car en aviation de tourisme, on ne sait jamais quand on part et quand on arrivera à destination.
Personnellement, je trouve mon plaisir dans le pilotage de l’avion et de la technique qui tourne autour. J’éprouve également beaucoup de satisfaction de faire quelque chose de réputé difficile et de peu commun. Dans ma jeunesse, j’ai pratiqué le radio-modélisme aérien  … et me désespérais de la casse et la difficulté de piloter ces petites machines. J’ai depuis essayé de piloter un drone … une merveille de technologie et super facile à diriger grâce aux merveilleux automatismes intégrés à l’appareil. J’ai rapidement abandonné le drone … car l’absence de difficulté rend l’activité totalement inintéressante à mon goût.

D’un autre côté, l’aviation n’a cessé d’évoluer depuis sa création et cela va continuer. Il ne fait aucun doute qu’un jour, il n’y aura plus de pilote dans l’avion ni de contrôleur dans la tour. La technologie actuelle permettrait déjà d’automatiser ces tâches. Naturellement, et je rassure mes amis pilotes et contrôleurs qui ont encore de beaux jours devant eux, l’implémentation va prendre du temps et sera complexe à mettre en œuvre.
Il faut vivre avec son temps … mais le jour où les avions voleront tout seul, je serai bien content de pouvoir m’adonner à ma passion du pilotage à bord d’un avion/ULM à l’ancienne :-)

Le blog Cessnaoui c’est :

  • 323 articles et 1275 commentaires sur le blog avec plus de 131000 visites.
  • Une page Facebook suivie par 302 personnes.
  • Une chaîne YouTube de 64 vidéos.
  • Un compte Instagram de 208 publications.
  • Un compte Twitter pour relayer la publication des articles.

Merci à vous de me suivre régulièrement et à bientôt !

C'est cela ... oui, Cessna oui !