Ce second article de révision est consacré aux conditions VMC.

Le vol VFR (Visual Flight Rules) n'est autorisé que lorsque les conditions météorologiques sont VMC (Visual Meteorological Conditions).

Mais à quoi correspondent ces conditions VMC ?

Il s'agit de minimas en matière de visibilité horizontale et de distance par rapport aux nuages.

  1. La règle générale.
    - L'avion doit rester à une distance des nuages de 1.500 m horizontalement et de 300 m (1000 ft) verticalement.
    - La visibilité horizontale doit être >= 5 km au-dessous du FL100 et >= 8 km à partir de et au-delà du FL100.

  2. Exception pour les espaces aériens de classe F et G.
    En classe F et G, et pour autant que l'avion se trouve en-dessous du plus haut des 2 niveaux : 3000 ft AMSL ou 1000 ft ASFC :
    - L'avion doit rester en dehors des nuages et en vue de la surface.
    - La visibilité horizontale doit être >= 1.500 m (5 km si vitesse indiquée > 140 KTS).

Le tableau ci-dessous résume ces règles de manière bien plus agréable. A noter que dans une CTR, il est possible d'obtenir une dérogation permettant de voler en dessous des minimas VMC mentionnés au point 1. Il s'agit du VFR Spécial qui doit être autorisé par le contrôleur.

Conditions VMC

Dernière remarque, les règles ci-dessus sont valables en journée.

Je vous souhaite de bons vols.

C'est cela ... oui, Cessna oui !