Vous avez déjà certainement entendu parler de Foreflight. Il s'agit du logiciel de navigation aérienne numéro 1 aux Etats-Unis.
Depuis quelques semaines, Foreflight annonce à grand renfort de publicité son arrivée sur le continent européen. Les données aériennes ainsi que les cartes européennes sont à présent disponibles.
Impatient de tester ce logiciel, j'ai décidé de m'inscrire pour un essai gratuit limité à un mois d'utilisation.

Foreflight est un logiciel de préparation et navigation destiné au voyage aérien sous forme d'abonnement. Il entre donc dans la même catégorie que Skydemon. Diverses formules d'abonnements sont disponibles à partir de 94,99 EUR HORS TVA pour la plus basique qui est déjà bien complète pour le pilote VFR.
Foreflight n'est disponible qu'en deux versions: iOS et Web. Pas d'Android !

Petite déception lorsque j'essaie d'installer le logiciel sur mon iPad : il exige une version iOS 10.3 mininum. Mon iPad, qui a déjà plus de 5 ans, est trop vieux pour Foreflight alors que Skydemon y fonctionne encore parfaitement. C'est donc sur mon iPhone, plus récent que j'installe Foreflight.

IMG_0460
La "moving map" vectorielle Foreflight.

Je m'attendais à un logiciel bien conçu, je ne suis pas déçu. C'est simple d'utilisation, intuitif et performant. Foreflight dispose d'une solide expérience aux Etats-Unis et le logiciel est très au point. Mes doutes concernaient plutôt la qualité des cartes et des données européennes. Sur ce point, je suis plus mitigé.
Les cartes vectorielles sont très lisibles et conviennent parfaitement au voyage aérien. Par contre, elles sont moins détaillées que celles de Skydemon et totalement inadaptées à l'aviation buissonière en avion ou ULM lent.
Coté données aériennes, j'ai noté certaines anomalies : selon Foreflight, la fréquence de Namur Radio serait de 120.50 et non 118.00. Une RMZ couvrirait toute la belgique jusque 19500 pieds … ah bon ?

IMG_0959
Deux fréquences sont spécifiées pour Namur Radio :  120,5 (erreur) et 118,0 (correcte).

Par contre, le circuit d'aérodrome de Namur est représenté sur la carte avec les deux villages à éviter. Bravo car cette information est absente de Skydemon !


IMG_0960
Circuit d'aérodrome de Namur sur Foreflight. Les cercles rouges sont les villages à éviter.

IMG_0458
Le même écran sur Skydemon sans la représentation du circuit.

IMG_0961
Cheminements dans la CTR de Charleroi sur Foreflight.

Globalement, à l'exception de quelques erreurs de jeunesse au niveau des données européennes, le logiciel me donne une impression très positive.
Par contre, il est clairement destiné au voyage aérien et de préférence en IFR. Cela ne m'étonne pas beaucoup car l'IFR est plus accessible aux Etats-Unis qu'en Europe. Par exemple, après sélection de l'aérodrome de départ et de destination, Foreflight peut vous proposer plusieurs routes IFR ainsi que des niveaux de vols en indiquant les prévisions de vent pour chaque niveau. Il est bien entendu possible au pilote VFR de déterminer ses waypoints mais par contre pas de spécifier une altitude par leg. Le choix de l'altitude est global pour l'ensemble du vol. 

La version Web fonctionne de manière fluide et permet la préparation du vol sur grand écran. Rien à dire, c'est également très bien réalisé.

Alors, Foreflight Europe va-t-il détroner les Skydemon, Air Navigation et autres logiciels européens ?
A mon avis le marché est saturé de logiciels de ce type par rapport à une demande limitée. De nombreux logiciels risquent de disparaitre pour laisser la place aux leaders du marché.
Certes Foreflight est leader aux Etats-Unis, mais les pilotes européens qui utilisent déjà Skydemon ou Air Navigation ne vont selon-moi pas changer de logiciel.
Foreflight peut être néanmoins intéressant pour un pilote qui vole en Europe ET aux Etats-Unis.

C'est cela ... oui, Cessna oui !