Une heure et demie s’est écoulée depuis notre arrivée à Rouen et la météo est toujours aussi mauvaise sur la Bretagne. J'attends avec impatience les nouvelles prévisions pour l'après-midi. Bonne nouvelle, celles-ci sont optimistes, cela devrait se déboucher sur Rennes et Dinard ! D'un autre côté, c'est ce qu'ils annoncent depuis le matin et la réalité est tout autre. Ah ces météorologistes quand même !

Que faire ? Continuer ? P’têt ben qu’oui, p’têt ben qu’non comme disent les gens du cru !

Trente minutes plus tard, le Metar indique une amélioration sur Rennes. Chic ... sauf que c'est à présent ici sur Rouen qu'il fait mauvais avec une visibilité de seulement 4.500 mètres ! Décidément, la météo en Normandie c'est aussi P’têt ben qu’oui, p’têt ben qu’non !
Une heures d'attente plus tard à manger ma casquette, Rennes est définitivement VMC et la visibilité sur Rouen passe à 6.000 mètres. Je décide de décoller pour Dinard qui devrait être dégagé à notre arrivée. Dans le pire des cas, nous nous poserons à Rennes ... ou ailleurs.

En vol, la grisaille est encore bien présente mais cela va. La traversée du sud du Cotentin se fait à nouveau on top mais le moral remonte à la lecture du Metar qui nous apprend que Dinard est enfin passé VMC.

L'approche de la côte nous offre enfin une bonne surprise : le ciel se dégage complètement et nous découvrons la baie du Mont-Saint-Michel dans toute sa splendeur ! Nous bénéficions même du seul rayon de soleil de la journée depuis Amiens.
Vu d'avion et de près, le Mont-Saint-Michel est absolument magnifique !
Il faut vaiment prendre le temps de l'approcher tout en étant attentif à la LFR12 qui protège le site car il faut bien reconnaître que, à plus grande distance, il évoque une taupinière sur une énorme plage de sable mouillé.

IMG_8120
La grisaille se dégage sur la baie du Mont-Saint-Michel.

IMG_1151
Une taupinière ... mais quelle taupinière !

IMG_1166
Le Mont-Saint-Michel en avion ... check !

Nous prenons ensuite le cap sur Cancale avant de pénétrer dans la CTR de Dinard. L'approche est une des plus belles que j'ai vues jusqu'à présent. Suvol de Saint-Malo et sa cité corsaire, du barrage de la Rance (qui est en fait une usine marémotrice), avec la ville de Dinard en arrière-plan. Mes passagers apprécient ... moi également mais je dois rester concentré sur les manoeuvres d'approche.

IMG_1318
Saint-Malo et sa cité corsaire.

IMG_1264
L'usine marémotrice de la Rance avec Dinard en arrière-plan.

IMG_1269
Aéroport de Dinard, en base de la piste 35.

IMG_1632b
Aéroport de Dinard.

Une fois au sol, autre bonne surprise, nous retrouvons une vielle connaissance: Il s'agit du Piper Cherokee OO-TWA que nous connaissons bien pour l'avoir plusieurs fois utilisé pour nous rendre au Touquet. Son équipage s'apprête à décoller vers les côtes du Morbihan avant de rejoindre la Belgique le lendemain.

Le moral de la "flying family" est à nouveau au beau fixe: Dinard et le Mont-Saint-Michel en avion, c'est fait !

Madame Cessnaoui s'occupe de réserver la voiture de location et confirmer notre arrivée au gîte.
L'employé AVIS nous annonce ce qu'il pense être une bonne nouvellle:

- "Vous allez bénéficier, sans supplément, d'un véhicule de catégorie supérieure : une Volvo."

La déception a dû se lire sur nos visages. En effet, nous nous réjouissions de pouvoir rouler en Fiat 500 ! Un pot de yaourt bien sympathique et dynamique ! Une Volvo … no comments … et je ne me souviens même plus de la couleur sauf qu'elle était triste à mourir !

C'est Madame Cessnaoui au volant (moi, je suis mort de fatigue après les deux vols) qui nous emmène vers notre gîte. Juste le temps de réceptionner la chambre et déposer nos bagages, nous repartons vers le Mont-Saint-Michel. La route qui longe la baie est splendide et nous offre un panorama de premier choix sur le Mont.

Le Mont-Saint-Michel est le second site le plus visité de France après ... la tour Eiffel ! Nous nous attendons donc à la grande foule. Bon à savoir, les hordes de touristes désertent dès le début de soirée. Nous profitons donc d'une visite intimiste de l'île et d'un bon repas bien mérité après cette longue journée : huîtres, agneau des prés salés, tarte tatin et sa crème aigre.

IMG_8148b

Celle du lendemain sera également fatigante … avec le vol retour sur la Belgique et un crochet par ... surprise, à votre avis ? 
Mais ça, c'est une autre histoire.

C'est cela ... oui, Cessna oui !