Il me faut donc à présent la préparer cette navigation Le Touquet, Boulogne, Lydd !

Même si elle n’a rien de très compliqué vu la courte distance, l’étude des AIP et VAC britanniques ne s’improvise pas.
L’ambiance sera donc studieuse car Mademoiselle Cessnaoui profite des vacances pour passer son « Galop 3 », épreuve d’équitation qui comporte également un volet théorique.

IMG_5310
Madame Cessnaoui aimerait aller à la plage … mais nous devons étudier / préparer.


Voici la suite de mes conseils pour voler au Royaume-Uni ...

Chapitre 2 : Les spécificités aéronautiques britanniques

Si la réglementation internationale est bien entendu valable au Royaume-Uni, il y a néanmoins quelques spécificités : 

  • AIP et cartes VAC
    Le AIP UK sont disponibles sur le site http://www.nats-uk.ead-it.com.
    Vous y trouverez bien entendu les cartes VAC dans la rubrique AD.

  • The Standard Overhead Join
    A appliquer sauf indication contraire spécifiée au niveau de la VAC de l’aérodrome ou instruction du contrôleur aérien / agent AFIS.
    Attention, « The Standard Overhead Join » britannique diffère de la procédure d’intégration par « verticale terrain » telle que pratiquée en France et en Belgique.
    Vous devez faire une verticale terrain à 1000ft au-dessus du circuit, descendre de 1000ft côté opposé (appelé « Dead side ») au tour de piste en service (« live side »). Ensuite rejoindre la branche vent arrière en passant perpendiculairement au seuil de piste.
    Toutes les explications sont disponibles ici.

  • ATZ, contrôle d’aéroport et AFIS
    Certains aérodromes sont protégés par une ATZ « Aerodrome Trafic Zone ».
    En pratique cela signifie que le contact radio est obligatoire avant pénétration. Le contrôle ou absence de contrôle est fonction de l’indicatif radio utilisé.
    - Si l’indicatif radio de l’aérodrome se termine par APP ou TWR, l’ATZ est un espace aérien contrôlé.
    - Par contre, si l’indicatif se termine par INFORMATION nous sommes en présence d’un agent AFIS qui donne de l’information aux avions en vol mais des instructions aux avions au sol !
    - Troisième cas de figure en cas de suffixe RADIO, seule de l’information est fournie.
    Attention, si l’aérodrome est pourvu d’une fréquence APP, il est impératif de la contacter avant de pouvoir passer sur TWR.
  • Quadrantal Rule
    Cette ancienne règle n’est plus d’application en Angleterre depuis le 2 avril 2015.
    Vous devez donc vous conformer à la règle des niveaux de vols semi-circulaires comme en Belgique et en France.

  • High visibility clothing
    Le port de la veste fluo est obligatoire sur le tarmac : pilote + passagers non accompagnés.

  • Airways
    Sont en classe A et donc interdites aux vols VFR.

  • Basic Service
    A la radio, différents types de services sont offerts.
    Le contrôleur vous signalera quel type de service il vous donne ou vous demandera lequel vous désirez.
    Par exemple : « Basic service provided » ou « What service do you want ? »
    Le plus fréquent est le « Basic Service » qui correspond plus ou moins à notre « Flight Information Service ».
    D’autres types de services sont disponibles en certains endroits :
    - « Traffic Service » : Le contrôleur vous donne en plus de l’information sur les trafics connus.
    - « Deconfliction Service » et « Procedural Service » : sont réservés aux vols IFR.

Chapitre 3 : Conseils divers

  • Landing fee
    En ce qui concerne les taxes d’atterrissage, bien se renseigner à l’avance sur les tarifs et suppléments.
    Comptez au minimum 20 GBP. Renseignez-vous également sur les moyens de paiement acceptés. A défaut de carte de crédit, il vous faudra vous munir de Livres Sterling.

  • Qualité du service et discipline
    Le service (information de vol, contrôle aérien, etc) est globalement de bonne qualité.
    Attention néanmoins de bien veiller à obtenir une « clearance » avant de pénétrer dans un espace aérien qui l’impose. En cas de doute, ne pas hésiter à redemander.
    Les Britanniques ont la réputation d’être peu tolérants en cas d’infraction comme par exemple :
    - Zone bust : pénétration non autorisée dans un espace aérien contrôlé.
    - Level bust : non-respect du niveau de vol assigné.
  • Skydemon
    Je recommande bien entendu l’utilisation de Skydemon qui, pays d’origine oblige, est particulièrement adapté pour voler en Angleterre.
    Le logiciel vous permet de déposer un GAR très facilement. Les aérodromes anglais sont très détaillés : circuit directement affiché sur la carte, représentation des taxiways et points d’arrêts, etc.
  • Gilet de sauvetage
    Même si la traversée de la Manche n’est pas très longue, chaque personne à bord doit disposer et porter un gilet de sauvetage.
    Attention, veiller à prendre des gilets conçus pour l’aviation. Un gilet bateau dont le gonflage se déclenche automatiquement au contact de l’eau ne convient pas car il risque de vous maintenir bloqué contre la paroi supérieure de la cabine remplie d’eau.
    Bien étudier le fonctionnement du gilet et l’expliquer aux passagers.

Je vous raconterai notre vol dans un prochain article …

C'est cela ... oui, Cessa oui !