En cette période estivale, la famille Cessnaoui profite de quelques jours à la mer sur la Côte d'Opale.

L’aérodrome du Touquet est le point de départ idéal pour traverser la manche et s’envoler vers l’Angleterre.

Je décide donc de pousser la porte de « l’Aéroclub du Touquet Côte d’Opale » pour voir ce qui est possible.
Mon objectif : un petit vol à destination du Royaume-Uni en compagnie d’un pilote expérimenté dans le but de me familiariser avec la réglementation et autres spécificités locales.
Je ressors quelques minutes plus tard muni des coordonnées d’un pilote qui pourrait être intéressé par ce type de navigation. Rapide coup de téléphone et un rendez-vous est fixé à l’aéroclub pour faire connaissance et discuter de mon projet.

IMG_5322
L'aérodrome du Touquet est idéal pour s'envoler vers l'Angleterre.

Après un bon café, nous commençons par quelques explications sur les procédures d’application outre Manche et plus particulièrement celle du dépôt du GAR. Ce sera une navigation Le Touquet, Boulogne, Lydd. A peine plus que l’exploit réalisé le 25 juillet 1909 par un certain Louis Blériot … mais quelle aventure !

Chapitre 1 : Administration

Voler vers l’Angleterre depuis le continent implique quelques formalités administratives :

  • Le dépôt d’un plan de vol.
    Normal puisqu’il y a passage de frontière.
  • Décoller ou transiter via des aérodromes dits « douaniers ».
    Pour rappel, le Royaume-Uni ne fait pas partie de l’espace Schengen.
    Heureusement, Le Touquet est un aérodrome douanier. Néanmoins, la douane française y exige d’être informée (par email) au moins deux heures à l’avance du décollage. Tous les renseignements à fournir ainsi que l’adresse mail sont repris sur la VAC du Touquet.

  • Déposer un « General Aviation Report ».
    Plus connu sous le sigle GAR, ce document a pour objectif d’informer les douanes britanniques de notre arrivée.
    Toutes les informations concernant le GAR sont disponibles sur le site : https://www.gov.uk/government/publications/general-aviation-operators-and-pilots-notification-of-flights.

    Pour un vol Le Touquet - Lydd, le GAR doit être déposé au plus tard 4 heures avant le départ. Par contre, il n’est pas nécessaire pour le vol retour.

    Le GAR peut être complété soit via une feuille EXCEL à envoyer par email, soit électroniquement par l’intermédiaire du site web Online GAR. Attention, l’utilisation d’Online GAR est payante. Heureusement, l’AOPA UK offre un accès gratuit, mais limité, au site afin de permettre au voyageur occasionnel d’encoder son GAR. L’URL à utiliser pour profiter de cet accès gratuit est : http://www.aopa.co.uk/index.php?option=com_content&view=article&id=372&Itemid=815.

    Autre possibilité si vous êtes utilisateur du logiciel de navigation Skydemon, sachez que vous pouvez déposer directement le GAR depuis l’interface de Skydemon et que ce service est compris dans votre abonnement.

    Quelle que soit la méthode utilisée, les renseignements à communiquer se résument aux éléments suivants : aérodromes départ et arrivée + heures, immatriculation et type d’avion, données de la carte d’identité ou passeport de chaque personne à bord.

  • Notification PPR ou PNR.
    Beaucoup d’aérodromes sont PPR en Angleterre. Pour rappel, PPR signifie « Prior Permission Required », en d’autres mots, qu’il est obligatoire de demander (et obtenir) l’autorisation de venir se poser. Cette autorisation se demande généralement par téléphone auprès de l'aérodrome concerné mais en aucun cas par radio en vol ! En Angleterre, la notion de PPR est appliquée rigoureusement et il faut impérativement avoir obtenu l’autorisation sous peine d’amende.

    Par contre, d’autres aérodromes sont simplement PNR « Prior Notice Required » ce qui signifie qu’il faut simplement avoir informé de notre arrivée sans nécessité d’obtenir une confirmation / autorisation.

La suite dans un prochain article …

C'est cela ... oui, Cessa oui !