Suite de notre vol à destination du Touquet.

Une fois l’avion immobilisé sur le parking de l’aérodrome du Touquet et le moteur arrêté, je décide de vérifier le niveau d’essence.
La consommation est légèrement plus élevée que ce que j’avais prévu. Je décide donc de faire l’appoint d’une quarantaine de litres histoire d’avoir l’esprit tranquille pour le vol de retour.

J’aperçois un camion de carburant et fais signe au chauffeur qui lève les bras en l’air pour me signifier … quelque-chose auquel je ne comprends rien ! Je décide finalement de me rendre au bureau de nav ou l’on m’expliquera très gentiment qu’il me suffit de commander la quantité d’essence souhaitée et que le camion passera remplir mes ailes pendant notre repas. Quel service !

Entretemps, le camion est arrivé et l’avitailleur m’explique qu’il a du changer de véhicule car l’autre contient du JET A1 et non de la 100LL.  Voilà donc l’explication des gestes qui me semblaient incompréhensibles.

100LL ou JET A1 ?

L’aérodrome du Touquet permet de louer des vélos, taille adulte et enfant. Ce service est bien pratique pour visiter la station.
C’est donc à vélo que nous décidons de compenser l’empreinte carbone de notre vol. Destination le centre ville et la brasserie Les Sports.

IMG_6656

Madame Cessnaoui est enchantée de pouvoir enfin déguster ses moules.

 

Mes moules bordel !

 

Petit passage par la plage et bien entendu l’incontournable « Chat Bleu » avant de revenir à l’aérodrome.

Décollage de la 31. Il y a beaucoup de monde. Je commence à peine à accélérer sur la piste que l’avion suivant est déjà autorisé à s’aligner. Quelques secondes plus tard, c’est un avion en finale qui reçoit l’autorisation d’atterrir. Trois avions sur l’axe de piste, cela fait beaucoup. Le contrôleur me demande même de virer à gauche dès que possible.

Vol retour sans histoire pour une inoubliable journée !

IMG_6673

Je vous laisse découvrir la vidéo de quelques moments mémorables de ce 15 juin … et plus particulièrement le lever de Mademoiselle Cessnaoui.

  

Un vol vers le Touquet, cela devient sérieux !
Je suis content de ma préparation de navigation et de mon pilotage. Par contre, ma phraséologie en espace contrôlé peut encore être améliorée mais cela viendra avec de l’exercice.
Promis, je volerai plus souvent en contrôlé, même en Belgique.

C'est cela ... oui, Cessna oui !