Le Touquet …

Depuis le tout début de ma formation PPL, mon objectif ultime est d’emmener ma petite famille en avion au Touquet.

C’est au début de la phase « navigation »  de mon instruction que Benjamin, mon instructeur, a déclaré :

- « Faire des circuits pour apprendre à décoller et atterrir, c’est bien … mais le but de l’exercice est quand même d’aller se manger un moules-frites à Ostende ! »

Cette phrase est tombée dans l’oreille de mon épouse qui depuis attend avec impatience de déguster son moules-frites non pas à Ostende, mais au Touquet Paris-Plage.

Une fois le PPL en poche, et passé ma qualification sur avion quatre places (Piper Cherokee), Le Touquet ne me semblait plus très loin ! Malheureusement la météo en a décidé autrement. Chaque fois que je réservais le Cherokee pour la journée, il faisait soit mauvais à Namur, soit exécrable au Touquet. Brumes, brouillards, trombes d’eau, orages, grêle, tempête, vent à décorner les bœufs … rien ne nous a été épargné. Une véritable malédiction !

Mai 2014, nous décidons de passer un week-end au Touquet … en voiture.
Certes beaucoup plus lentement qu’en avion … mais avec la certitude d’y aller !

Sur place, je décide me m’offrir un petit vol avec instructeur histoire de me familiariser avec l’aérodrome, ses points de reports et la phraséologie en espace contrôlé.

C’est la première fois que je monte à bord d’un Robin. Plutôt sympa le DR-400. La grande verrière donne une excellente visibilité.

IMG_0878

Bruno, mon instructeur, trouve excellente l’idée de vouloir découvrir l’aéroport et l’espace aérien avant d’y venir de Belgique.

- « La difficulté du Touquet est le fort vent cross et les rafales. Initialement l’aérodrome comportait deux pistes perpendiculaires. Une a été fermée pour éviter le survol de la ville. Celle qui reste est la plus longue mais est perpendiculaire aux vents dominants. »

Un pilote averti en vaut deux.

Nous partons ensuite pour un petit vol au cours duquel Bruno m’explique les particularités de l’endroit ainsi que les différents points de reports.
J’en profite pour ramener quelques splendides photos … mais le moules-frites me semble encore bien incertain.

La piste de LFAT

Estuaire de la Canche et Le Touquet

Montreuil-sur-Mer

En finale de la 31

C'est cela ... oui, Cessna oui !