Comme expliqué dans l’article consacré à mon vol avec instructeur du 2 janvier dernier, ma qualification SEP arrive à échéance en mai prochain et je dois donc la revalider.
En plus de la revalidation de la qualification, je dois convertir ma licence.
En effet, l’ancienne réglementation Européenne en matière de licence de pilote d’aéronef JAR-FCL est remplacée par une nouvelle dénommée PART-FCL.
Sans entrer dans les détails, la nouvelle réglementation a pour but un pas en avant au niveau de l’harmonisation Européenne.

En ce qui me concerne, mon PPL(A) sous réglementation JAR-FCL peut tout simplement être converti en PPL(A) PART-FCL sous réserve d’avoir passé l’examen d’anglais aéronautique.
L’administration demande simplement de grouper la conversion avec une revalidation de qualification afin de réduire la charge de travail administratif.

Dans le milieu des pilotes circulent de nombreuses histoires sur les difficultés rencontrées avec l’administration …

C’est donc avec une petit appréhension que je téléphone au service des licences afin de me renseigner sur comment procéder.

Un sympathique monsieur me donne la liste des documents à préparer à savoir :

  • Le formulaire « Conversion of an existing JAR-FCL licence issued by Belgium » complété.
  • Le formulaire « Application form class & type rating » également complété.
  • Mon carnet de vol.
  • Une copie de ma carte d’identité.
  • Une copie de ma licence PPL JAR-FCL.
  • Une copie de mon certificat médical.
  • La preuve du paiement de 157,00 EUR.

Il me faudra quand même plus d’une heure pour compléter les documents et préparer mon petit dossier.

Dès le lundi, je me rends à la Direction Générale du Transport Aérien dont les bureaux sont situés à proximité de la Gare du Nord à Bruxelles pour déposer mes documents.

Le bâtiment du CCN (à gauche) dans lequel se trouve la DGTA

Après rapide examen des différents éléments, on me confirme immédiatement que tout est en ordre à une exception près :

- « Vous n’avez pas rempli la section d’évaluation de nos services en fin de formulaire de demande de conversion. »

Je trouve étrange de devoir évaluer la qualité d’un service que je n’ai pas encore reçu mais décide de m’abstenir de tout commentaire.
Après tout, je n’ai jamais rencontré de problème avec l’administration aéronautique et suis donc satisfait de leurs services.

Je m’exécute donc docilement.

- « Ah, vous devez également remplir une évaluation au niveau de la demande de revalidation du SEP.  J’espère que vous n’avez pas changé d’avis depuis la précédente évaluation ;-) »

Deux jours plus tard, je reçois un mail m’avertissant que ma nouvelle licence et mon carnet de vol sont à ma disposition.

Petite déception, la nouvelle licence est toujours un simple dépliant en papier qui ressemble à mon permis de conduire qui date de 1988. J’ai rencontré il y a quelques temps un pilote qui m’a montré sa licence Américaine plastifiée au format carte de crédit. Ca en jette !

Ancienne (JAR-FCL) et nouvelle licence (PART-FCL)

Mais bon plastique ou papier, moderne ou vintage, il s’agit bien du sésame qui ouvre les portes du ciel. Et c’est ça l’important.

C'est cela ... oui, Cessna oui !