Dimanche 16 octobre, le temps est splendide. Lever à l’aube pour arriver à l’aéroport de Namur avant 9h00.

Le programme de la journée est chargé. Tout d’abord un vol local avec Benjamin pour me montrer les virages à 45° et 60°. Le 60° est impressionnant, le pilote et ses passagers encaissent 2G. Bon d’accord cela n’est rien à coté des pilotes de chasse mais essayez de lever votre bras et vous comprendrez que vous pesez deux fois votre poids dans cette configuration !
Ensuite exercice de récupération du « spiral dive » ou « virage engagé ». Il s’agit d’un phénomène qui se produit lorsqu’un virage est trop incliné et que le nez de l’avion pique vers le sol.  Cette situation dangereuse est instable et a donc tendance à s’amplifier.

Pour suivre, la même chose en solo ! C’est le premier vol solo que j’effectue en dehors du circuit d’aérodrome : Passage au dessus de la périphérie de Namur et vol jusqu’à Courrière. Le paysage de la vallée de la Meuse est splendide. Dans cet exercice le plus difficile n’est pas les virages à grande inclinaison mais bien de parvenir à retrouver l’aérodrome de Namur au retour ! (et sans GPS s’il vous plait)

Lunch en terrasse grâce à une météo particulièrement agréable pour un mois d’octobre et briefing « navigation » en préparation des prochains vols.

DSC04104 
Ambiance estivale pour un 16 octobre. 

 

DSC04106

Benjamin qui déguste une spécialité de sa région.

 

La semaine prochaine, vol avec Christophe si la météo le permet.

C'est cela ... oui, Cessna oui.