Cessna, oui !

21 février 2015

Mademoiselle Cessnaoui n'a pas envie de voler ce dimanche !

Mon dernier vol avec Mademoiselle Cessnaoui, date déjà d’octobre 2014. Un excellent souvenir que j’ai relaté dans un précédent article. La météo clémente de ce dimanche 15 février m’incite à renouveler l’expérience.
Tout d’abord, pour voler avec un enfant, il faut créer l’intérêt qui s’estompe rapidement passé les premiers vols.
Mademoiselle Cessnaoui est en dernière année primaire et nous devons choisir sa future école. Depuis quelques jours, nous enchainons les visites d’établissements scolaires afin d’effectuer notre choix en connaissance de cause.
Et pourquoi ne pas prendre de l’altitude par rapport à ce choix cornélien ?
Je propose donc de visiter les écoles candidates … en avion. 

Malheureusement, Mademoiselle Cessnaoui semble s’être levée du pied gauche ce dimanche.

- « Oh non, pas un tour en avion ! » 
- « Mais, tu t’étais bien amusée la fois passée. »
- « Oui, mais là j’ai pas envie … et puis le casque me fait mal au niveau des branches de mes lunettes et de mes boucles d’oreilles. »
- « Il te suffit d’enlever tes boucles d’oreilles. »
- « Non, le trou risque de se reboucher. »

Après avoir négocié pendant 10 minutes, essayé et ajusté 3 modèles de casques, Mademoiselle accepte, contrainte et forcée, de m’accompagner à l’aérodrome de Namur.

Sur l’autoroute, un bref regard sur ma droite me confirme mes craintes : Mademoiselle Cessnaoui affiche une tête de chien de garde.
Mais c’est qu’elle va me pourrir mon vol !

- « Bon, si tu n’as vraiment pas envie, tu m’attendras à l’aérodrome pendant que j’irai voler tout seul. »

Un sourire illumine le visage de Mademoiselle.

- « Je pourrai t’aider à préparer l’avion ? »

Il faut savoir que si Mademoiselle Cessnaoui n’aime pas voler, elle adore préparer l’avion !
Les vitres du OO-TMC n’ont pas été aussi bien lustrées depuis des semaines.

Test-00-00-17-622

Et c’est seul que je m’envole, après lui avoir donné quelques consignes, pour la tournée aérienne des écoles de la région.

Une demi-heure plus tard, je me pose à Namur et m’étonne de ne pas apercevoir Mademoiselle.
Je la trouve assise à sa table plongée dans son jeu vidéo.

- « Ah, tu es déjà de retour … j’ai pas fini ma partie moi. »

C'est cela ... oui, Cessna oui !


01 février 2015

Charleroi ... et vol de nuit

L’hiver est la période la plus pénible point de vue aviation et cette année est particulièrement désagréable.
Mon dernier vol solo remonte au 7 décembre. Depuis mi-décembre, les pistes de l’aérodrome de Namur sont inutilisables et, à de rares exceptions près, fermées aux avions.

La cause ? Une météo pluvieuse, associée à des températures relativement douces pour la saison. Si nous connaissons des épisodes de neige et des gelées nocturnes, les températures ne sont pas suffisamment basses pour geler le sol en profondeur et durcir les pistes gorgées d’eau.
Il me faut remonter à début 2011, lorsque j’attendais mon premier vol d’écolage, pour retrouver une si longue période sans pouvoir voler.

Je tourne en rond … mais il n’y a rien d’autre à faire qu’attendre.

Heureusement, Christophe me propose très gentiment de l’accompagner à bord d’Helmut (un Cessna 172) au départ de Charleroi et sa piste en dur.
La brume est bien présente en matinée mais cela semble s’améliorer et nous fixons rendez-vous devant l’ancien terminal de l’aéroport.
Le timide rayon de soleil qui perce les nuages semble de bon augure. Aussi bien les observations que les prévisions météo sont optimistes.

Christophe démarre le moteur d’Helmut et se branche sur la fréquence de l’ATIS … qui nous annonce que la visibilité vient de tomber à 4.000 mètres. Il nous faut au minimum 5.000 mètres pour pouvoir décoller.

Bref … retour à la maison … sans vol !

Deux semaines plus tard, nous remettons ça pour une deuxième tentative qui sera la bonne.
Un superbe vol vers les lacs de l’Eau d’Heure, Dinant, et les Ardennes.
Et comme la météo nous offre une bonne visibilité, j’ai la grande joie de découvrir la féérie d’un atterrissage de nuit !

Une superbe expérience que je vous laisse découvrir en vidéo.



IMG_1090
La finale EBCI alors que le soleil est déjà bien sous l'horizon.

Merci à toi Christophe !

C'est cela ... oui, Cessna oui !

 

20 janvier 2015

Air Navigation Desktop 1.2.0 ... après plus d'un an d'attente

Cela fait plus d’un an que nous attendons une nouvelle version d’Air Navigation Desktop !
La précédente mouture était certes utilisable mais contenait encore de nombreux bugs. Je m’attendais à recevoir un correctif dans les semaines suivantes … et bien non !

Cette dernière version tant attendue est malheureusement très décevante.

Seul les bugs liés à l’introduction de Yosemite semblent avoir été corrigés.
Il m’est toujours impossible de synchroniser mes navigations avec l’iPad.
Le log de navigation mentionne toujours l’altitude des waypoint et non celle de survol.

Je me suis donné la peine de mentionner tous ces bugs et bien d’autres au support Xample software … visiblement sans résultat.

Au niveau des nouvelles fonctionnalités, je suis également déçu. J’aurais apprécié, comme réclamé par de nombreux utilisateurs, la possibilité de créer des waypoints personnalisés. Au lieu de cela, Xample nous offre la possibilité, via supplément de 99 EUR, de visualiser des cartes 3D haute définition en mode EFIS.  Un gadget couteux et, à mon avis, inutile sur ce type de logiciel.

Bref pas terrible !

89796363_o
Le logiciel pourrait encore évoluer positivement.
Il est regrettable que Xample Software rencontre tant de problèmes pour assurer le support et la qualité de ses produits.

 

Si la version Air Navigation Pro sur iOS reste un excellent logiciel GPS, fuyez les versions Android et Desktop !

Vous devez acheter un logiciel de navigation et volez principalement en France ? Dans ce cas, optez pour l’excellent et très prometteur Mach7.

Vous souhaitez voyager à l’étranger et le prix n’est pas un obstacle ? Ici c’est clairement vers Skydemon qu’il faut se tourner.

C'est cela ... oui, Cessna oui !

 

01 janvier 2015

Les aventures d'Helmut ...

Je vous propose de commencer cette année 2015 par une belle histoire :

« Je me prénomme Helmut, je suis né le 31 mars 1965 à Reims, des usines Reims Aviation.
Je suis un Cessna 172 F, adopté par des parents allemands.

Toute ma jeunesse, Je découvrirai l’Allemagne, je changerai souvent de propriétaires pour finalement être oublié dans un hangar de l’aéroport de Ganderkesee (EDWK) où je vole encore 5/6 heures par an.
Je sens que ma vie se termine, la fin est proche.
Au mois d’octobre 2010, les portes de mon hangar s’ouvrent …
Je respire l’air frais …
Que se passe-t-il ? »
Rendez-vous sur www.dor-airlines.be pour suivre l’histoire et les aventures d’Helmut ... 

36a5c1_ba3aabbe1b2c4470aaeafbe60007386b

C'est cela ... oui, Cessna oui !

Posté par Cessnaoui à 09:51 - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

29 décembre 2014

Compte-rendu de l’année 2014 et ... adieu OO-TWA

2014 a été une année bien remplie du point de vue aéronautique.
La passion est toujours bien présente après pas loin de 150 heures de vol depuis mes débuts aux commandes d’un avion.

Petit récapitulatif des événements marquants de cette année : 

  • Le solo vers Douzy, un nom qui sent bon la douce France.
  • Mes premiers vols en Piper Cub. (il faudra que je m’y remette d’ailleurs)
  • Mon baptême (ainsi que celui de Mademoiselle Cessnaoui) en parapente.
  • Quelques vols en famille.
  • Le clou de l’année sera la navigation vers le Touquet attendue depuis si longtemps !
    Et comme il ne faut jamais se priver des bonnes choses, ce n’est pas une, ni deux mais trois fois que me suis envolé à destination de la perle de la Côte d’Opale en 2014. 

 
Le premier vol en famille vers le Touquet.


Avec le soleil c'est encore mieux !  

 

L'année s’achève sur l’adieu au OO-TWA sur lequel nous avons fait tant de belles navigations en famille depuis deux ans. Le Piper Cherokee ne sera plus mis en location à partir de 2015. Snif …

100435409_o
Adieu OO-TWA, j'aimais bien ton côté "vintage".

Ce sera l’occasion de découvrir un nouvel avion de voyage.

Je vous souhaite un bon réveillon, une bonne année 2015, une météo clémente et surtout … de bons vols !

C'est cela ... oui, Cessna oui !



Fin »